AccueilsécuritéiPhone 13 : Apple ne résout pas les problèmes de logiciels espions

iPhone 13 : Apple ne résout pas les problèmes de logiciels espions

Apple dit que l'iPhone 13 a une confidentialité qui est "intégrée dès le début". Il a noté le traitement des commandes vocales et des fonctions sur l'appareil pour exclure la surveillance par des tiers comme preuve de cet engagement.

Apple

Voir également: Apple Watch Series 7 : Dispose du même processeur que la Series 6

Les fonctionnalités seront intégrées à iOS 15, qui sortira lundi. Cela signifie que la plupart des utilisateurs d'iPhone bénéficieront de la mise à niveau, pas seulement ceux qui achètent de nouveaux smartphones coûteux.

Cependant, la présentation des meilleurs appareils qui a eu lieu mardi a manqué deux problèmes importants qui soulèvent des questions sur les pratiques d'Apple en matière de confidentialité. La société n'a pas mentionné une mise à jour urgente de ses systèmes d'exploitation qui a fermé un exploit qui a déjà été utilisé pour cibler des militants et journalistes. Apple a également refusé de commenter son intention d'espionner les utilisateurs à la recherche d'iPhone, Mac, iPad pour les images pédopornographiques.

Voir également: iPhone 13 Pro / iPhone 13 Pro‌ Max : ce qu'Apple a dit des smartphones

Lundi, Apple a publié des mises à jour de sécurité pour iPhone, iPad, Apple Watch et Mac afin de corriger une vulnérabilité exploitant prétendument le logiciel espion invasif créé par NSO Group, une société de sécurité israélienne.

Apple dit douter que l'exploit soit un risque pour la plupart des utilisateurs, notant que toute attaque devrait être extrêmement sophistiquée et coûter des millions de dollars à déployer. Cependant, le Citizen Lab, basé à l'Université de Toronto, a exprimé des inquiétudes quant à son utilisation possible. exploiter.

Il semble également qu'Apple ait réagi à un ensemble de fonctionnalités qui ont été reportées et conçues pour détecter si des personnes ont des images ou des vidéos d'abus sexuels sur des enfants stockées sur leur appareil. Les fonctionnalités étaient à l'origine destinées à iOS 15, iPad OS 15, WatchOS 8 et MacOS Monterey.

Voir également: La boutique en ligne d'Apple a fermé peu de temps avant l'événement de l'entreprise

Des experts en sécurité et des groupes de confidentialité numérique ont condamné le plan et organisé des manifestations devant une douzaine de magasins Apple lundi avant la sortie de l'iPhone.

Source d'information: cnet.com

Teo Ehchttps://www.secnews.gr
Soyez l'édition limitée.

NOUVELLES EN DIRECT